Biographie

Ruben Paz est avant tout un musicien, il démarre sa carrière musicale à La Havane (Cuba), sa ville natale, où il est diplômé du Conservatoire Supérieur Amadeo Roldán de La Havane, en  spécialité saxophone, mais aussi dans des disciplines complémentaires  comme le piano, l’orchestration, l’harmonie et le contrepoint, et remporte plusieurs prix d’interprétation populaire  et classique. Très tôt, il intègre des groupes connus à Cuba, sous la direction de maestros tels que Kiki Corona, Joaquin Betancourt et José-Luis Cortés.

A partir de 1998, à la suite d’une tournée européenne avec le groupe Malanga, il s’installe en France et choisit Marseille comme port d’adoption. Il offre son héritage afro-cubain aux influences jazz et world-music, à la scène Française, Marseillaise, mais aussi à l’étranger, accompagné de son saxophone, mais de plus en plus aussi de sa flûte traversière, instrument pour lequel il tombe en amour artistique et qui ne le quittera plus.

Il collabore avec des artistes tels que Sergent Garcia, Maurice El Medioni, Rhany, Yomira John, Antonio el Titi mais aussi avec nombre d’artistes de la scène latine du sud de la France comme Diabloson, Pablo y su Charanga, Conjunto Masalia, RDM.

Il développe ses talents d’auteur compositeur et arrangeur, auprès d’artistes divers mais surtout en créant son premier groupe de Timba (musique populaire cubaine), en 2001, sous le nom de « La Bomba Cubana», avec la participation spéciale d’Angel Yos et d’autres talentueux musiciens latinos de la scène Marseillaise.

En parallèle, il crée le  groupe « Néolatino » pour faire naître un projet plus latin-jazz et sort un single « Apasionado », titre qui sera sélectionné pour une apparition dans le téléfilm français Camping Paradis, et qui apparaîtra sur plusieurs compilations.

 

En 2011, il lance son groupe « Chévéréfusion » (cool fusion), avec de nouvelles compositions regroupées dans son premier album « Amor Virtual ». Sa maturité musicale est le résultat d’années de travail à l’école fondatrice des racines afro-latines de Cuba, mais aussi de toutes les influences dont il s’imprègne au cours de sa carrière artistique. Il signe donc, avec ce travail, sa volonté de proposer une musique « fusion » aux couleurs des Caraïbes, avec des rythmes afro-cubains (Salsa, Rumba, Conga, Timba et Chachacha), mais aussi avec des nuances de Funk et de Jazz.
Par la suite des tournées vont s’enchaîner en France et à l’étranger (Maroc, Tunisie , Belgique, Hollande, Irlande, Cuba…). Avec Chévéréfusion il participe à de nombreux festivals tels que le Tanjazz (Maroc), le festival des Alpilles, le festival salsa de Saint-Tropez, festival Latinossegor, Festival International de Sousse (Tunisie) , Festival de Jazz à Calvi. Il donnera plusieurs représentations  au Dock des Suds (Marseille), en participant notamment à la Fiesta des Suds , au festival « Salsa Congrès » et au Babel Med Music. On peut également relever plusieurs apparitions et interviews en radio et télévision française, cubaine et internationale (LCM TV , Maritima TV,  France 3 Provence Alpes, Web TV Nice, Web TV Barcelone, TV CUBANA, Radio France Bleu Provence, Radio Grenouille, Radio Zinzine, Jazz Radio, Radio Ciudad de La Habana).

Ruben Paz arbore la scène avec son groupe mais il ne cesse d’expérimenter de nouveaux projets musicaux que ce soit en son nom, en collaboration ou en composant pour d’autres :
–    Muchacha Mala, feat Tirso Duarte et Angel Yos (2013-auteur, compositeur)
–    Filosofía Pachanguera, feat Papet J (2013-auteur,compositeur)
–    La Moda Cubana, Angel Yos feat Havana de Primera (2014-auteur, compositeur)
–    La Vecina, Angel Yos feat Havana de Primera (2014-co-compositeur)
–    El Swing de La Habana, Angel Yos (2015-auteur, compositeur)
–    Latíname, Groupe Latíname (2016-auteur, compositeur)
–    La Rueda, feat Yanet Ochun production Ruedamia, (2016-auteur, compositeur)
–    Salsa Maloya, feat Dimitri Pitou production KDM Family(2016-co-auteur, compositeur)

En 2016, Ruben Paz sort à nouveau des sentiers battus, avec une collaboration et co-production de Yoandy San Martin, en proposant le titre « Su Amor », un morceau qui s’inscrit plutôt dans le style pop latino, qu’il destine à un plus large public. La même année il fait preuve d’un talent fédérateur en présentant un évènement à l’Espace Julien (Marseille), le 3 juin 2016, « La Fiesta Cubanisima ».  Avec la précieuse aide d’Arts et Musiques, qui soutient son développement de carrière depuis la même année, il a offert à son public un évènement complet dédié à Cuba et à sa large culture.
« Salsa para Todos » (Salsa pour Tous) est le titre du nouvel album en préparation, il sortira en 2017. Suite à la sollicitation de son public « Salsero », Ruben Paz va proposer des titres « bailables », qui vont offrir des sonorités traditionnelles auxquelles il  ne manquera pas d’ajouter les ingrédients du métissage artistique qui lui sont si chers.